mardi 2 avril 2013

Des K-dramas à la TV française! Oui Oui!

Profitant d'une offre Orange depuis deux semaines, je suis tombée sur un ovni télévisuel : la chaine KZTV. Spécialisée dans la diffusion d'animation japonaise, cette chaine diffuse également - et là j'ai envie de pousser un Alléluia - des k-dramas (mais aussi des j-dramas). À raison de deux séries par semaine, la manoeuvre est louable. Deux cases prime-time de sa grille sont consacrées à la diffusion de drama : le mercredi et le samedi.



Aussi, quelle ne fut pas ma surprise de tomber devant la série Flower Boy Ramyun Shop (actuellement diffusée). Plutôt agréable, la transition petit écran - d'ordinateur - au grand écran - de télévision - est assez flatteur pour la série. La diffusion en VOST (mon dieu merci) me valut quelques regards d'incompréhension de mon compagnon. Et oui, l'addiction au dramas est une chose rarement comprise de son entourage : les préjugés sont durs à abattre.
Verdict : Visionnage à poursuivre, le samedi soir à 20h50 ou rediffusion le dimanche à 15h30 la semaine suivante.
Le mercredi venant, je poussais ma découverte pour suivre la deuxième série diffusée par la chaine : Playful Kiss. Et là, il faut le dire, le bât blesse. J'avais suivi cette série lors de sa diffusion, et si mon sentiment n'avait pas été celui de l'adoration, j'avais trouvé la série plutôt ... mignonne (oui c'est le mot). Seulement, là où pour FBRS le passage à l'écran télévisuel fut avantageux, Playful Kiss s'est transformé en une suite de mièvreries sans fin. Moi qui avais soutenu mordicus à mon homme, avoir apprécié la série (il fût un temps), force était de donner crédits à ses regards condescendants.
Verdict : Visionnage à oublier, et heureusement la série est terminée et serait remplacée par une rediffusion de Boys Over Flowers ou Coffee Prince (à confirmer).
Bref, ce petit revisionnage fût distrayant, et me poussa même à ne pas résilier le bouquet une fois l'offre expirée. Je tenais surtout à mettre en avant la démarche de KZTV, qui a déjà diffusé The 1St Shop Coffee Prince, Boys Over Flowers et autres; démarche qui semble (après recherche) également suivie par la chaine Gong (n'ayant pas cette chaine je n'atteste pas la véracité de ces mots). En tout cas, le fait est intéressant et espérons le - peut-être - le début d'une diffusion plus large (en terme de quantité, mais également de diversité : pour l'instant limitée au rom/rom-com *envie de voir un Nodame Cantabile ou un City Hunter sur sa télé*) de dramas sur nos télévisons françaises.

Petit lien de la chaine ZTV : C'est par ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous dites k-oi ?